Δ K Â L A T'OUVRE SES PORTES Δ

Partagez|

Babe yeah # Brainy's the new sexy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Taron *love* Egerton Mon âme liée à celle de : Shut up! Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : Loading.... J'ai posté : 39 messages et je suis là depuis le : 17/08/2018
Stefan Turner
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Babe yeah # Brainy's the new sexy Ven 17 Aoû - 13:18

Stefan "Babe" Turnerâme rebelle depuis 29 ans

« Listen, what I said before, I meant it. I don't have friends; I've just got one. You're the one. »


Nom : Turner, nom terriblement répandu chez les anglosaxons. Un nom qui ne signifie rien. Un nom qu'on oublie aussi vite qu'on l'a prononcé. Ce nom, ce n'est finalement que le seul vestige d'une famille qui était censée être la sienne, mais qui n'a jamais été là pour lui. Prénom : Stefan, prénom d'origine grecque, probablement choisi par sa mère qui avait de la famille là-bas. Paraîtrait même que ça voudrait dire "couronné", de quoi bien faire rire le rebelle qui avoue sans problèmes son penchant pour les choses qui brillent. Il l'aime ce prénom, et pourtant, il l'utilise rarement, préférant user de son nickname "Babe". Beaucoup plus rock n'roll à son goût.  Age  :29 ans. 29 années de galère, de vol, de braquages, de magouilles en tout genre pour survivre. Pour emmerder ces putains de privilégiés dans leurs tours d'argent. Date et lieu de naissance : Stef est né le 24 avril, quelque part dans les bas-fonds de Kâlâ. Statut : Éternel célibataire, irrésistible séducteur. Collectionner les conquêtes est un hobby pour lui. Les sentiments, très peu pour lui. Signe(s) distinctif(s) : Gamin des rues, Stef n'a pourtant jamais été membre de gangs ou de mafias criminels. C'est un solitaire, le rebelle. Il porte cependant les traces de nombreuses blessures reçues au cours de ses escapades criminelles. Et il ne se déplace jamais sans flingue. Groupe : Les âmes rebelles. C'est tout simplement ancré en lui. Une rage de vivre, une profonde envie d'emmerder le système et d'envoyer se faire foutre l'univers. Tu connais ton TwinSoul ? : Qu'on ne lui parle pas de cette connerie d'âme jumelle. Il refuse tout simplement de penser qu'il en a une quelque part, puisque de toute façon, il a déjà une jumelle. Elina. Il n'y aura toujours qu'elle dans son esprit. Borné et dans le déni. Elle est son tout. Son repère, sa moitié, son acolyte de tous les instants. Alors pourquoi devrait-il s'encombrer de quelqu'un d'autre?


En quelques mots, comment vis-tu ta situation ? Dans cette vie bordélique dans laquelle je suis née, j'ai très vite compris que si je voulais m'en sortir, il fallait ne compter que sur moi-même. Solitaire. J'aime travailler seul. Parce que je connais mes capacités, mes limites et que ça m'évite de devoir me venger quand quelqu'un me fait une crasse. Faut dire que je suis rancunier aussi, et têtu. Dans mon malheur, la vie m'a donné un don, celui d'avoir une mémoire presque infinie. Je suis capable de retenir énormément d'informations en très peu de temps. Je lis très vite. J'apprends et j'absorbe toute sorte de connaissances plus rapidement que la moyenne. Alors, je suis devenu une véritable encyclopédie ambulante. Un voyou, certes, mais intelligent et futé. Parce qu'il le faut pour rester en vie. Et parce qu'une citation d'un auteur célèbre bien placée dans une conversation ouvre bien des portes... et des lits. Les femmes, leurs courbes voluptueuses, leur complexité, leur subtilité. Je les admire autant que je les aime. Que ce soit un bijou de luxe ou une jolie conquête, je m'y prends de la même manière. Je l'étudie, inspecte son environnement, l'approche avec prudence, avec du charme. Jusqu'à ce que j'obtienne ce que je souhaite. Car s'il est bien une chose que je ne supporte pas, ce sont les échecs. Rien ne doit me résister. Et ça doit aller vite. La patience n'est pas vraiment une de mes vertues. Lorsque j'ai envie d'une chose, je la prends, point barre. Et qu'importe les conséquences. Les beaux objets et les coeurs de femmes que je vole sont autant de biens qui agrandissent ma collection personnelle. Il m'en faut toujours plus. Du plus brillant, du plus luxueux, du plus extravagant. Parfois, je les revends, parfois je les garde, souvent je les réutilise lors de nos impostures avec Elina. Quoi de plus normal pour un privilégié d'avoir une montre hors de prix, non? Je n'habite jamais au même endroit, je préfère voir au jour le jour. Je vis ma vie à fond à l'heure, sans peur du lendemain, sans même faire de plan pour l'avenir. Les quelques rares personnes qui me sont proches savent que je peux me montrer drôle quand je veux, et même taquin. Séducteur aussi.
Bref, je vis ma vie comme je l'entends. Et qu'importe que le maître du temps ou que ses idiots de minutes me surveillent, qu'ils aillent tous se faire foutre!


histoire



Chienne de vie D'aussi loin que remonte ma mémoire, je n'ai aucun souvenir d'avoir appartenu à une famille. Si j'avais effectivement des parents, ils n'ont jamais été présents pour moi. Mon arrivée était probablement un accident, fruit d'une union instable et destructrice. Mon père n'était jamais à la maison, préférant le milieu de la nuit et ses petits trafics à sa famille. Ma mère, accro à l'héroïne et l'alcool prenait à peine soin de moi. Si, pendant les toutes premières années de ma vie, elle parvint à subsister à mes besoins et à m'apporter les ressources nécessaires pour survivre, je compris bien vite que je devrais me débrouiller seul dans la vie. Gamin laissé pour compte. Gamin solitaire et débrouillard, livré à lui-même dans des rues qui deviendront bien vite mon terrain de jeu. Quelques vols par-ci par-là histoire de manger. Bien entendu, j'allais à l'école du quartier, bien décidé à avoir un semblant d'avenir -c'est que j'étais naïf à l'époque. Je pensais encore que je pouvais m'en sortir autrement qu'en me rebellant contre cette connasse de société. A l'école, j'étais pas de ceux qui s'exprimaient beaucoup. Je faisais profil bas pour éviter d'attirer l'attention des services sociaux. Pas question qu'on me colle dans une famille d'accueil qui me mettraient des limites. J'apprenais vite, trop vite. Une mémoire d'éléphant. Je m'ennuyais en réalité. Et peu d'autres enfants réussissaient à attiser ma curiosité...

Puis un jour, y'a une petite rousse qu'a débarqué dans l'école et dans ma vie. Gabras. Je connaissais ce nom. Qui ne le connaissait pas dans ce quartier? J'avais bien vite appris qu'il y avait des familles à éviter ou à respecter. Peut-être même qu'à l'époque, je voyais cette famille comme celle que j'aurais aimé avoir. Quand je pensais à mes parents qui étaient plutôt des déchets que des être humains, je me demandais encore comment j'avais fait pour survivre. Alors, quand j'avais entendu le nom des Gabras dans la cour, j'avais su qu'il y aurait du grabuge. J'observais de loin la scène, solitaire de mon état. Pourtant, je n'ai pas pu m'empêcher de mettre mon grain de sel quand ces idiots de faux caïds en couche-culotte commencèrent à la malmener. Le gamin que j'étais tendit la main pour la première fois à un autre être humain... Sa réaction, vive et éclatante, me confirma qu'elle était digné d'intérêt. Caractère de feu, maligne, battante, la petite refusa mon aide mais accepta dès lors mon amitié. Quelque chose de fort était né. Une fusion qui jamais ne cessa. Dès lors, je passais tout mon temps avec elle, allant jusqu'à l'attendre devant chez son père tous les matins, m'incrustant même certaines nuits dans sa chambre. Bien sûr, les Gabras le savaient. Et s'ils le toléraient lorsque nous étions enfants, à l'adolescence, je compris que je devais cesser ce petit manège.

Le gamin que j'étais se transforma en un délinquant qui se montrait souvent violent et impulsif. De nombreuses fois, j'échappais de justesse à la justice du grand maître, grâce à des subterfuges ou une réaction rapide. Mon intelligence et mes connaissances m'ont plus d'une fois sauvé. J'avais quitté depuis longtemps le milieu scolaire, pourtant je continuais à lire, à m'intéresser à l'histoire, l'art, la littérature. Autant de bagage culturel et scientifique qui me permettrait de survivre dans ce monde dominé par les privilégiés. Au fur et à mesure que nous avancions en âge, Lina et moi devenions plus proches, plus fusionnels encore. Le duo terrible de la cour de récréation s'était mué en un couple de manipulateurs-voleurs extrêmement efficace. Notre truc, c'est de se faire passer pour un couple de privilégié. Avec nos connaissances et les fringues ou accessoires que nous avions empruntés, rien de plus simple pour approcher de nouvelles proies. La séduction est une arme indispensable et voilà bien longtemps que je m'emploie à donner du plaisir aux femmes... tout en leur volant leurs plus précieux bijoux. Qui se métamorphoseront en des minutes si utiles dans notre vie de dépravés. Étrangement, peu de femmes se sont plaintes jusqu'ici, comme si, tel Arsène Lupin, ce mystérieux gentleman cambrioleur leur a fait oublié l'importance de ces objets... Il est si naturel de séduire pour moi. Quelques mots à l'oreille, une main qui frôle sans toucher, un sourire irrésistible. Lorsque je détache mes yeux de ma proie, ce n'est que pour veiller sur Lina. Farouchement. Jalousement.

Lina et moi, c'est le destin qui nous a liés. Plus qu'une amie, qu'une meilleure amie, elle est ma moitié, mon repère. C'est la seule personne en qui j'ai toute confiance, la seule à côté de qui je peux dormir sans crainte de me faire poignarder ou trahir. Bien entendu, je vois d'un très mauvais oeil tous ceux qui s'approchent d'elle d'un peu trop près. Qu'ils essaient, et je leur pète les deux genoux. Malgré notre relation fusionnelle, il subsiste un gros point de divergence entre nous: son obsession -stupide selon moi- à trouver son âme jumelle. Pourquoi chercher ce qu'on a déjà? Je ne crois pas à ces histoires qui disent qu'il est incroyable de rencontrer son âme jumelle. Je refuse d'y croire. Et je refuse que Lina trouve la sienne. Parce que ça voudrait pouvoir dire qu'elle serait plus proche d'une autre personne. Qu'elle aurait quelqu'un d'autre pour veiller sur elle. Et ça, c'est juste insupportable.

Comment tu t’appelles ? Amandine tu as quel âge ? J'ai eu le même âge que Stef y'a 5 jours    Nice ! Et comment t'es arrivé ici ? J'ai suivi un lapin blanc   T'es courageux ! T'as pas peur qu'on te mange ? non mouhahaha je suis faible et vous êtes trop beaux, comment voulez-vous que je résiste?    

Réserver mon avatar
taron egerton 々stefan turner



Dernière édition par Stefan Turner le Dim 19 Aoû - 18:13, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : holland roden Mon âme liée à celle de : Léandre, pauvre petit privilégié. J'ai posté : 111 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Elina Gabras
queen » manipulation game
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Ven 17 Aoû - 13:21

calin Yaa
Que d'émotions
Jotem

★★★

Dressez vous sans relâche
jusqu'à ce que les moutons
deviennent des lions.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Colton Haynes Mon âme liée à celle de : Elina Gabras J'ai posté : 50 messages et je suis là depuis le : 16/08/2018
Léandre Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Ven 17 Aoû - 13:39

Bienvenue le meilleur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Danielle Campbell Mon âme liée à celle de : Âme jumelle décédée. Âme déchirée. J'ai posté : 91 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Louisa Sakellarios
queen » noxious blind beauty
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Ven 17 Aoû - 20:58

Bienvenue à toi chaton

Hâte de lire ta fiche Yaa

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : josephine skriver Mon âme liée à celle de : noctis gabras, un voyou J'ai posté : 261 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
âge : 23
Astrée Dewilde
queen » lethal beauty
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Ven 17 Aoû - 23:45

TOI ICI. Yaa
Juste trop contente de te voir ici. puis avec un scénario plutôt sympathique.
hâte d'en savoir plus.
Bienvenue  ici ma belle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Taron *love* Egerton Mon âme liée à celle de : Shut up! Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : Loading.... J'ai posté : 39 messages et je suis là depuis le : 17/08/2018
Stefan Turner
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Sam 18 Aoû - 0:14

@Elina Gabras La plus belle Viens, on va monter des plans d'enfer pour emmerder tout le joli monde

@Léandre Argéades Oh toi Merci mon chaton
Et vaut mieux pas que Léandre s'approche trop de Stef, je ne donne pas cher de sa peau sinon

@Alecto Metaxás Merci ma belle T'es toujours aussi jolie, toi

@Astrée Dewilde Mais oui c'est moiiii Yaa J'espère que Stef te plaira, reserve-moi un petit lien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : nicolas simoes Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : agressions, vols, et ventes de produits illicites J'ai posté : 31 messages et je suis là depuis le : 16/08/2018
Naïm Khaldi
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Sam 18 Aoû - 9:23

Mais t'es qui ? kermit
Tu fais une heureuse kk Avec Taron en plus J'ai hâte de lire ta fiche ; bienvenue parmi-nous et bon courage pour le reste de la rédaction.

★★★


--- and suddenly
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : holland roden Mon âme liée à celle de : Léandre, pauvre petit privilégié. J'ai posté : 111 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Elina Gabras
queen » manipulation game
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Sam 18 Aoû - 10:26

@Naïm Khaldi fie toi a l'avatar siffle

★★★

Dressez vous sans relâche
jusqu'à ce que les moutons
deviennent des lions.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Taron *love* Egerton Mon âme liée à celle de : Shut up! Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : Loading.... J'ai posté : 39 messages et je suis là depuis le : 17/08/2018
Stefan Turner
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Dim 19 Aoû - 1:42

@Naïm Khaldi a écrit:
Mais t'es qui ? kermit
Tu fais une heureuse kk Avec Taron en plus J'ai hâte de lire ta fiche ; bienvenue parmi-nous et bon courage pour le reste de la rédaction.

Comment ça, tu ne vois pas qui je suis? Je suis outrée
Mais Lina a donné un bon indice... siffle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : holland roden Mon âme liée à celle de : Léandre, pauvre petit privilégié. J'ai posté : 111 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Elina Gabras
queen » manipulation game
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy Dim 19 Aoû - 18:51



Te voilà officiellement validé  

T'es un champion si si j'te jure ! Bienvenue à Kâlâ petite muchacho. Alors, comme toujours il y a des petites choses à faire sinon c'est pas drôle. On te remercie d'avance de venir vérifier si ton avatar a bien été recensé ici et si ce n'est pas le cas, pas de panique, un petit message et hop, ton super staff sera là pour récupérer cette bourde. Ensuite, tu peux t'inscrire à Pôle Emploi ou si t'es courageux simplement nous dire quel est ton métier on aime savoir. Tu pourras trouver des amis ou pas en créant ta fiche de liens dans cette catégorie et faire tes demandes de sujets ici. Grâce à tes minutes, tu auras de quoi dépenser dans la boutique et acheter tes privilèges. Amuse toi bien, soit le bienvenu et puis ... tic tac ... fais gaffe t'as déjà perdu deux minutes à lire ceci  kermit .

Babe, Babe, Babe, tu es parfait, irremplaçable à mes yeux . J'ai eu un réel coup de cœur pour Stef, tu en a fais le petit con parfait kk ... Toi et moi c'est pour la vie, bataille de polochon et soirée cookies kk


★★★

Dressez vous sans relâche
jusqu'à ce que les moutons
deviennent des lions.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Babe yeah # Brainy's the new sexy

Revenir en haut Aller en bas

Babe yeah # Brainy's the new sexy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» Sky ~ Rastaman vibration, yeah, positive ! || Validée.
» Scénario : 07. Partyin’, partyin’ YEAH ! (accordé par le staff)
» Come back, HO YEAH. ♥ [Finish]
» « Hey ! Hey ! The Great Makoto Is Here !! Let's Rock Baby ! Yeah !! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twin Soul One Time :: εξοικειωθείτε ; faisons connaissance :: Les papiers d'identités :: Bienvenue à Kâlâ-