Δ K Â L A T'OUVRE SES PORTES Δ

Partagez|

Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Emma Roberts Mon âme liée à celle de : Finn Castellanos Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : empty J'ai posté : 120 messages et je suis là depuis le : 21/08/2018
Eris Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 16:56

Eris Lynn ArgeadesPrivilégiée depuis 26 ans

« Que pourrait la volonté d’une minute contre la volonté accumulée de longs siècles ? »


Nom : Argéades, un nom qui n'est pas inconnu des gens pour la renommée qui l'entoure de par sa richesse et sa puissance. Un nom dont Eris a toujours été fière de porter et qu'elle arbore avec beaucoup d'orgueil. Prénom : Eris comme celui de la déesse de la Discorde, apportant son lot de vices à la jeune femme depuis sa tendre enfance. Age  : 26 ans dans le luxe à pousser des cris de caprice, à en demander beaucoup, à dépenser tout le temps, à vouloir faire vivre un enfer à son frère, à ne pas faire grand chose de ses journées si ce n'est se prélasser avec ses copines, assister à des événements de mode, se faire faire son travail par ceux qu'elle nomme « larbins dévoués » et qu'elle n'hésite pas à virer à la moindre incartade. Date et lieu de naissance : A Kâlâ et plus précisément dans le prestigieux hôpital d'Asclépios un certain 28 novembre.  Statut : Célibataire et Madame est très difficile même si elle s'intéresse aux Minutes. Elle a tendance à ne pas vouloir s'engager, préférant les relations peu sérieuses et variées. S'attacher réellement à quelqu'un, ce n'est pas dans son genre. Signe(s) distinctif(s) : Eris est de petite taille du haut de son mètre cinquante-sept et c'est pour cette raison qu'elle porte quasiment toujours des talons lorsqu'elle sort. Elle n'aurait pas dit non à une dizaine de centimètres en plus, histoire de pouvoir devenir mannequin un jour. Malheureusement pour ses instincts capricieux, ça, elle ne peut pas l'obtenir. On peut aussi noter qu'elle met souvent le même pendentif avec une perle en son centre, ornée d'une armature en argent torsadée. Groupe : Les Privilégiés Tu connais ton TwinSoul ? : Non mais il a intérêt à être quelqu'un de digne, d'important et de riche. Elle pense que cela doit sûrement être le cas puisqu'elle est née sous la bonne étoile. Le contraire est juste inenvisageable !


En quelques mots, comment vis-tu ta situation ? Ma situation ? Glorieuse et chanceuse. Je crois que lorsque l'on est issue d'une famille comme la mienne, on ne peut pas rêver de mieux. Une naissance parfaite, une enfance parfaite et un développement à l'âge adulte parfait dans l'ensemble. Le prestige, la richesse, la renommée de tout ce qui m'entoure m'ont toujours été importants. C'est ce qui m'a construite et je déplore tout ce qui s'apparente à la pauvreté, au manque de classe, de raffinement ; en somme, tout ce qui ne se situe pas dans les Champs Elysées. Je n'ai jamais mis les pieds à l'extérieur et je n'en ai jamais ressenti ni le besoin, ni l'envie puisque ce serait la meilleure manière de se faire escroquer, enlever et même agresser. On m'a bien vite appris à me cantonner aux beaux quartiers et cela m'a toujours convenue ! Je me fiche bien des problèmes des autres tant que tout va bien pour moi. C'est donc avec mépris que je considère les êtres inférieurs de la plèbe qui vit au-delà de nos somptueuses terres. Ils sont là où ils sont parce que la malchance les a frappés et qu'ils ne méritaient pas de s'établir au sommet de la société. Le malheur des gens en général m'amuse et m'enchante à l'exception de lorsqu'il s'agit de personnes qui me sont chères — ils se comptent sur les doigts d'une main. Je ne fais jamais dans la charité et la gentillesse sauf si j'ai quelque chose à en tirer mais il ne serait pas correct d'appeler cela de la « bonté ». Laissons ce terme à ce bon à rien de Léandre qui me fait guise de frère. Si lui se vêtit bien en tant que Bonne soeur, moi, je ne pense qu'à mes intérêts et je suis prête à tout pour arriver à mes fins, que cela passe par des vices tels que le mensonge, l'hypocrisie — je suis très douée aux beaux sourires et aux faux compliments — ou la corruption ou non. Je ne suis pas la meilleure des négociatrices mais lorsque je souhaite véritablement quelque chose, je peux faire quelques concessions mais je ferai toujours en sorte d'en ressortir la plus gagnante possible. Après tout, je suis née en étant au-dessus de tout le monde et j'ai toujours vécu dans le côté des gagnants. Tout s'achète dans ce monde et ma condition me permet de ne pas me priver et d'autant plus que je sais pertinemment que mes parents seront toujours là pour moi. A dix-huit ans comme à vingt-six ans, être leur petite princesse ne me dérange absolument pas et je profite beacoup de la situation.
Savoir tirer avantage de ce que l'on possède ou des opportunités à saisir, c'est ma tasse de thé.  Aussi, je me laisse souvent aller à la paresse (à quoi bon se salir les mains avec la paperasse quand on peut passer une petite heure tranquille dans une séance de manucure au bureau sans craindre de se faire tancer puisque je fais partie des chefs ?) quand des personnes dévouées peuvent s'occuper de mon travail à ma place et le tout en faisant en sorte que j'en ai les honneurs et les mérites. Je sais être persuasive ou manipulatrice et surtout avec les âmes les moins futées. Malgré tout, il m'arrive quand même de beaucoup m'investir mais seulement lorsque mon intérêt est très aiguisé par un événement précis.


histoire



C'est ici que tu nous racontes ta petite vie, tranquille ou non. N'omet aucun détails, on aime les potins ! Que celui qui pense pouvoir rétablir des égalités dans ce monde soit pendu ou mis au bûcher ! Vendre du rêve et des faux espoirs aux plus malchanceux est encore pire que de leur révéler la vérité en face, à savoir celle où ils n’auront jamais rien et ne seront jamais personne. C’est ainsi, c’est un équilibre naturel qui s’établit. Une chaîne alimentaire pour imager les choses. Les insectes n’ont pas leur chance face aux oiseaux et les petits mammifères ne seront toujours que du gibier pour les grands prédateurs. Notre monde fonctionne de la même façon. Il y a des gagnants et des perdants. Des gens qui sont éphémères et d’autres qui vivent plus longtemps. Des proies que l’on exploite dans les bas-fonds de nos terres pour notre profit. La question est de savoir si un fœtus aura la chance de se développer dans le corps d’une mère suffisamment importante et  puissante afin de pouvoir jouir de ses richesses. A partir de là, vous êtes déjà catégorisés et vous ne pouvez rien y faire. Être un déchet ou détenir le potentiel de s’élever de plus en plus haut dans la sphère, ça ne se choisit pas. C’est la sélection naturelle et il suffit donc d’accomplir son destin, soit dans le luxe et l’éternité soit dans l’insalubrité et la nécessité perpétuelle de chercher des minutes à vivre. A quoi bon pleurer et vouloir changer les choses ? Je n’ai jamais compris, ni compati à ces rebelles qui tentent de renverser un système ou encore ces privilégiés qui ne sont pas capables de se contenter de vivre dans l’abondance sans se mêler du côté des sous-êtres fétides, incultes et sans importance.

J’ai eu la chance d’être née sous une bonne étoile et d’avoir donc été supérieure à toute la plèbe dès mon premier cri poussé dans ce monde. J’étais déjà au-dessus de tout, la cuillère d’argent à la bouche dès mes premières minutes de vie alors que je ne comprenais strictement rien de cet univers. Mais heureusement pour moi et mes parents, j’ai bien vite appris les choses. J’ai grandi en ayant tout ce dont je désirais et cela passait avant tout par un environnement des plus luxueux. Père et Mère ont toujours eu bon goût en matière de décoration et c’est un don que j’ai hérité. Exigeante, carrée, ordonnée, je faisais jour après jour nettoyer le fameux lustre en cristal qui trônait dans ma chambre par l’une de nos domestiques. Tout devait être impeccable, à mon image. De simples pleurs, une simple demande ou bien des cris et j’obtenais dans l’heure le dernier accessoire ou la dernière poupée de mes rêves. On ne me disait jamais non. Pour les domestiques, oser cet interdit les expédierait indubitablement dans les bas-fonds de Kâlâ. Pour mes parents, j’étais leur princesse, leur précieuse, l’arrivée inattendue et inexpliquée par les médecins. Bien sûr, j’ignorais ‒ et encore aujourd’hui ‒ qu’ils n’avaient pas été en mesure de procréer avant que je ne sois là, ni que mon frère n’était en vérité pas lié à nous par le sang mais c’était sans doute en partie pour cela qu’ils cédaient à tous mes caprices. J’étais le miracle, très certainement, en plus d’être jolie, gracieuse, souriante et courtoise en apparence. Jouer les parfaites, cela n’a jamais été compliqué si on considère que je suis parfaite de base. Je ne crois d’ailleurs pas que ce serait un euphémisme que de l’affirmer.

Entre moi et Léandre, l’entente fraternelle n’a jamais été facile. C’est très simple : nous nous détestons. Pour moi, il n’est qu’un grand frère indigne et qui ne cesse de nous décevoir depuis belles lurettes. Je ne comprends pas comment notre père peut encore porter des espoirs en lui. Il n’a de potentiel que celui que la Nature lui a donné mais de lui-même, il n’est capable de rien faire d’utile mis à part s’intéresser à un domaine qui n’est pas censé lui être compatible, ni nécessaire pour s’accomplir dans la société : l’art. Je n’ai jamais caché mon ennui lorsque nous visitions avec l’école des musées remplis de peintures qui ne m’inspiraient rien du tout. Lui, ça lui plaisait et je voyais bien qu’il était le seul à vraiment s’y intéresser alors que moi et la plupart lorgnons ces tâches de couleur avec un presque mépris perceptible. Pour moi, l’art, cela a toujours été la mode, ce que nous portons sur nous. Le cosmétique, les vêtements, le type de coiffure. Notre posture, notre style est l’Art. Je me suis passionnée de mode depuis mon enfance et je passais beaucoup de mon temps à en discuter avec mes amies. Dans cette école de prestige où les professeurs étaient plus que qualifiés pour nous enseigner, je régnais en reine lors des récréations. Avec d’autres filles, nous avions formé un groupe et ce groupe avait perduré jusqu’au lycée parce que nous restions entre les meilleures, entre la crème des crèmes de notre milieu. Nos familles se connaissaient, nous assistions très souvent aux mêmes repas conviés, aux mêmes événements et soirées mondaines qui nous plaisaient tant.

Mets raffinés et équilibrés, tenue correcte exigée, décoration impeccable et esthétique, conduite irréprochable et langage mesuré… Je nageais dans cet univers avec sourire et pur bonheur, ne pensant qu’à moi et aux prochaines robes qui m’attendaient dans les boutiques les plus prestigieuses de notre quartier. Mon évolution n’a été que perfection si on oublie mon espoir de devenir mannequin brisé par ma petite silhouette. Mais ce petit complexe ne changeait en rien ma condescendance, ni mes ambitions de rendre ma famille fière de moi, d’accomplir ma destinée au sein de la Argéades Corporation. J’avais un avenir tout tracé sans devoir lever le moindre doigt et cela me plaisait. De manière générale, je me reposais sur mes acquis et je ne faisais pas grand-chose en sachant que tout me serait donné sur un plateau d’argent, comme d’habitude. Devenue paresseuse à force de passer mon temps à crier sur tous les domestiques qui n’étaient pas assez rapides à mon goût pour m’apporter mon petit-déjeuner au lit ou pour m’aller faire des courses, je passais mes journées dans mon confort, à inviter des bonnes personnes, à prendre soin de moi, à sortir dans les lieux les plus sympathiques des Champs Elysées sans penser une seule seconde à la misère du Tiers-Monde. Je me suis toujours cloisonnée dans cette bulle et cela m’a toujours convenue. Lorsque nous abordions l’idée de dépasser les limites du territoire d’abondance qui nous était dédié, nous frissonnions toutes d’horreur et de dégoût avec les filles. C’était juste inenvisageable. Les quartiers fréquentés par les minutes n’étaient déjà pas ce qui était de plus prestigieux comme destination alors partir à l’aventure chez le petit bas peuple relevait plus du cauchemar qu’autre chose. Non, ma situation me convenait extrêmement bien et je profitais de chaque chose qui me tombait sous la main, de chaque situation qui pouvait m’avantager ou me mettre en avant !

A mes dix-huit ans, le temps s’est figé pour mon corps. J’étais devenue une belle jeune femme, prête à affronter la nouvelle vie d’étudiante. Et si certains se permettent un bel appartement ou une maison pour s’isoler de leur famille, moi, cela n’a pas été le cas. J’avais déjà mes propres étages dans notre grande demeure donc j’avais déjà une sorte d’indépendance depuis bien longtemps. De plus, j’y éprouvais une trop grande attache pour m’en éloigner. Entre dix-huit et vingt-six ans, je n’avais pas tant que cela muri, me convenant tout à fait dans le rôle de la princesse à ses parents. Ceux qui critiquent ne sont que des jaloux incapables de voir le bénéfice à tirer d’une forme de dépendance aux autres ! La seule chose à laquelle je n’étais pas prête à m’adonner, c’était dans les relations sentimentales sérieuses. Enchaîner les coups d’un soir, les relations absolument pas sérieuses, les cœurs masculins brisés et j’en passe faisaient partie de ma vie. J’ai toujours aimé jouer de mon charme, séduire, me laisser séduire et me faire plaisir mais cela s’arrêtait là. Malheur à ceux qui en attendaient un peu trop de moi. Comme certains de mes adversaires le disent, j’ai en grande partie un cœur de glace qui ne peut fondre qu’en de très rares occasions et pour de très rares personnes. Parmi elles, Léandre y était évidemment absent. Ma majorité ne m’avait jamais empêché de vouloir poursuivre mon désir perpétuel de lui faire subir un calvaire ou un enfer au quotidien. Des coups bas, des mauvaises plaisanteries, des reproches, des piques cinglantes, des ordres à lui donner, des cris de caprice et des regards méprisants, tout passait quand nos parents n’étaient pas à proximité. Dans le fond, je me demandais comment lui avait pu avoir la chance d’être également un Argéades de sang. Il se comportait tout sauf comme un véritable privilégié. Il éprouvait de la pitié pour ceux qui étaient démunis, il s’intéressait toujours à ces tableaux misérables, ne semblait pas motivé par la perspective de développer une carrière plus concrète dans notre multinationale, plus fructueuse et qui, par-dessus tout, rapportait un maximum de temps et de gloire. Comme on dit, le temps, c’est de l’argent. C’est sans nul doute ce qui nous différencie tant. Je n’ai aucun problème à rentrer dans les attentes de notre père et j’ai tout fait pour m’en sortir diplômée dans le commerce pour le satisfaire et prouver ma valeur. Certes, dans ma fainéantise, j’ordonnais ‒ ou criais parce que j’avais tant habitué mes cordes vocales à hausser sans cesse la voix ‒ souvent à mes assistants et mes seconds d’effectuer des tâches à ma place mais j’assurais tout de même ma légitimité dans le métier que j’exerçais pour notre entreprise et ce, avec le plaisir d’en voir de très bons résultats, qu’ils viennent de mon travail ou celui de mes larbins dévoués. Au final, il n’y a que la fin qui compte, peu importe les manières. Et ces si gentils toutous me laissaient toujours le mérite ! Ils devaient le faire de toute façon, leur place ne dépendant que de leur pure loyauté à mon égard.

Quand je suis perfection, Léandre n’est que défauts.

« Tu vas contempler ce mur encore longtemps comme un légume ou tu vas enfin te décider à faire quelque chose d’utile dans ta vie comme descendre pour le respect de nos invités ?! Père et Mère l’exigent. » Lançait dédaigneusement ma voix haut-perchée et insupportablement maniérée.

Le regard plein de jugements, je dévisageais souvent mon frère comme s’il était la chose la plus indigne de notre propriété. Je n’avais alors plus qu’à me retourner promptement en reprenant mon allure droite et pleine de grâce, à peindre de nouveau mes lèvres d’un sourire jovial et regagner la pièce principale à l’étage du dessous. A mon sens, il était clair que mon frère vivait spirituellement à des années lumières de nous mais puisqu’il était génétiquement un Argéades, il fallait bien que je me le coltine à vie. Ce genre de réflexions désagréables n’étaient pas rares lorsque nous accueillons des amis ou des connaissances importantes au cours d’une soirée. Léandre préférait s’isoler dans ces moments-là alors qu’il s’agissait pour moi de l’occasion idéale pour me faire remarquer en bien et renforcer ses relations. Très franchement, c’étaient les instants les plus croustillants, les petites heures où l’on pouvait jouer le rôle de la famille parfaite et brillante et là où nous excellions le plus lorsque Léandre ne faisait pas cavalier seul. C’était quoi son problème, honnêtement ? Cela m’avait toujours dépassé et je n’avais sûrement pas l’envie de fouiner davantage dans sa vie pour y chercher une explication rationnelle. Lui en faire baver était jouissif et mon quotidien me prenait bien assez de temps entre les heures de shopping à dépenser sans compter, la direction commerciale de notre société à gérer, l’entretien de ma beauté et le social à ne jamais négliger. Qui peut chercher à vouloir affronter d’autres horizons lorsque tout lui sourit depuis sa naissance ? Ne pas se mêler aux sous-êtres, laisser le Temps gérer les choses et simplement respecter la majeure partie de ses règles me semble être un prix bien peu élevé pour tout ce qu’il nous apporte.


Comment tu t’appelles ? Appelez-moi Lilany tu as quel âge ? 23 balais déjà... Nice ! Et comment t'es arrivé ici ? Noctis m'a parlé de votre forum et le thème de celui-ci m'a immédiatement plu et ce P.V également ♡ T'es courageux ! T'as pas peur qu'on te mange ? oui  / non, vous m'avez l'air adorables (a) ton avis sur le forum, et un dernier petit mot pour la route ? Il a l'air vachement prometteur sur tous les points. J'ai hâte de vous rejoindre :D

Réserver mon avatar
Emma Roberts 々Eris Argéades



Dernière édition par Eris Argéades le Mer 22 Aoû - 11:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : josephine skriver Mon âme liée à celle de : noctis gabras, un voyou J'ai posté : 261 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
âge : 23
Astrée Dewilde
queen » lethal beauty
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 17:24

demoiselle hautaine et poignante comme on les aime. pas sûre que nos deux belles s'entendent.
je te souhaite la bienvenue parmi nous.
ravie que cette potatoes de noctis t'ait suggéré de nous rejoindre (et que le forum t'ait pluuuuuuuuuu my god). Yaa
si tu as la moindre question, n'hésite pas et hâte de lire la suite et fin de ta fiiiiche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : holland roden Mon âme liée à celle de : Léandre, pauvre petit privilégié. J'ai posté : 111 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Elina Gabras
queen » manipulation game
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 17:34

Bienvenue parmis nous ma belle !
Si tu as besoin de quoique ce soit n'hésite pas kk

★★★

Dressez vous sans relâche
jusqu'à ce que les moutons
deviennent des lions.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Emma Roberts Mon âme liée à celle de : Finn Castellanos Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : empty J'ai posté : 120 messages et je suis là depuis le : 21/08/2018
Eris Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 17:39

Les liens négatifs, c'est la vie mouhahaha. (a) Ouiii, dès qu'il m'a dit que le contexte partait sur le même principe que le film Time Out, j'ai eu des étoiles aux yeux.  

Merci pour votre accueil ! calin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Taron *love* Egerton Mon âme liée à celle de : Shut up! Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : Loading.... J'ai posté : 39 messages et je suis là depuis le : 17/08/2018
Stefan Turner
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 18:18

Olalala mais je l'aime déjà énormément ta poupée au fort caractère de fille pourrie gâtée
Imagine qu'elle soit liée à un mec comme Stef, ce serait le feu En tout cas, bienvenue par ici ma jolie Yaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : nicolas simoes Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : agressions, vols, et ventes de produits illicites J'ai posté : 31 messages et je suis là depuis le : 16/08/2018
Naïm Khaldi
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 19:00

Ohh une vilaine comme on les aime Elle promet la petite, il va y avoir du feu en rp ptdr
Bienvenue parmi-nous et bon courage pour la reste de ta fiche.

★★★


--- and suddenly
i was there, in a life i've always wanted.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Colton Haynes Mon âme liée à celle de : Elina Gabras J'ai posté : 50 messages et je suis là depuis le : 16/08/2018
Léandre Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 20:30

Pousse tout le monde

Ouais au cas où vous auriez pas remarqué c'est ma sœur !!!! Bienvenue la peste !!!! Trop content de voir que le scénario t'ait plu et que tu nous aies rejoins, je suis ému d'avance de la souffrance que tu vas faire endurer à ton frère tellement de drama en vue !!! Et toi Turner je te surveille ! Je croyais que t'aimais pas les âmes jumelles en plus !!

Surtout si tu as la moindre question n'hésite pas et envoie moi un mp à moi Ou quelqu'un d'autre, on sera ravi de t'y répondre !!!! Encore bienvenue petite peste de sœur !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Emma Roberts Mon âme liée à celle de : Finn Castellanos Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : empty J'ai posté : 120 messages et je suis là depuis le : 21/08/2018
Eris Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 22:10

Merci pour votre accueil à tous et vos encouragements, vous êtes géniaux ! kk Yaa

Stefan, oui j'y ai songé ! Pour l'intérêt du Rp (et le pimenter), je trouverais ça plus intéressant qu'elle soit jumellée à quelqu'un de carrément différent d'elle sur plein de points.

Léandreeee, la bonne soeur !  Hâte de t'en faire baver, moi aussi ! Je ferai tout pour ne pas te décevoir, c'est le genre de personnage détestable que je maîtrise le plus en général sur les forums !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : holland roden Mon âme liée à celle de : Léandre, pauvre petit privilégié. J'ai posté : 111 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
Elina Gabras
queen » manipulation game
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mar 21 Aoû - 22:48

je vais surveiller babe de très près

★★★

Dressez vous sans relâche
jusqu'à ce que les moutons
deviennent des lions.
©️ FRIMELDA
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : josephine skriver Mon âme liée à celle de : noctis gabras, un voyou J'ai posté : 261 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
âge : 23
Astrée Dewilde
queen » lethal beauty
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mer 22 Aoû - 12:06

pour moi tout est bon, j'demande l'avis de @Léandre Argéades pour te mettre ta couleur et pour te permettre de passer à la suite.  Like a Star @ heaven Yaa Yaa Yaa
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : Colton Haynes Mon âme liée à celle de : Elina Gabras J'ai posté : 50 messages et je suis là depuis le : 16/08/2018
Léandre Argéades
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mer 22 Aoû - 12:14

Ta fiche est parfaite tu as parfaitement compris comment je l'avais imaginé cette peste ! Pour moi tout est ok, elle a le droit de venir me tourmenter
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : josephine skriver Mon âme liée à celle de : noctis gabras, un voyou J'ai posté : 261 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
âge : 23
Astrée Dewilde
queen » lethal beauty
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mer 22 Aoû - 12:21

alors parfait.


Te voilà officiellement validée  

T'es un champion si si j'te jure ! Bienvenue à Kâlâ petite muchacho. Alors, comme toujours il y a des petites choses à faire sinon c'est pas drôle. On te remercie d'avance de venir vérifier si ton avatar a bien été recensé ici et si ce n'est pas le cas, pas de panique, un petit message et hop, ton super staff sera là pour récupérer cette bourde. Ensuite, tu peux t'inscrire à Pôle Emploi ou si t'es courageux simplement nous dire quel est ton métier on aime savoir. Tu pourras trouver des amis ou pas en créant ta fiche de liens dans cette catégorie et faire tes demandes de sujets ici. Grâce à tes minutes, tu auras de quoi dépenser dans la boutique et acheter tes privilèges. Amuse toi bien, soit le bienvenu et puis ... tic tac ... fais gaffe t'as déjà perdu deux minutes à lire ceci  kermit .
ce petit diable va faire trembler les murs de Kâlâ.  
j'ai adoré son histoire. il ne faudra pas le dire mais (hâte de voir cette demoiselle traumatiser son grand frère Yaa)  
je suis ravie de pouvoir te compter parmi les membres officiels de TwinSoulOneTime dès aujourd'hui.  
Encore bienvenue ma belle et hâte de pouvoir lire les mésaventures de ta peste.
il nous faudra un lien.  Il est chou
kk

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar


minutes, tu peux aussi trouver que je ressemble à : K.J. Apa Mon âme liée à celle de : astrée dewilde Mon casier judiciaire est déjà bien rempli : mais c'est un secret J'ai posté : 9 messages et je suis là depuis le : 02/08/2018
âge : 24
Noctis Gabras
king » never trust me
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess Mer 22 Aoû - 13:03

Bienvenue à toi ! kk
Ça va être tellement excellent de pouvoir à nouveau RP tous les deux depuis toutes ces années.
Va nous falloir un lien rapidement.

★★★


my way
Regrets, I've had a few, but then again, too few to mention. I did what I had to do, and saw it through without exemption. • sheepirl.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur


Contenu sponsorisé
passe ta souris sur l'avatar !


MessageSujet: Re: Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess

Revenir en haut Aller en bas

Eris Lynn Argéades ♔ know who's the princess

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» SUJET TERMINE - Bombe Humaine - Caractère explosif? [Eris]
» Errer fait réfléchir [Eris]
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.
» Fées et Naïades
» Anna Lynn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Twin Soul One Time :: εξοικειωθείτε ; faisons connaissance :: Les papiers d'identités :: Bienvenue à Kâlâ-